Qu’est ce qu’Hilo de Oro ?
Suivez nous
Actualités
Renforcez le fil d’or
Page précédente Page suivante
   Suite des deux aventures...
 Mardi 26 Mars 2008 - Ayacucho
Côté Ayacucho avec la construction de l'aire de jeux:

Nous avons trouvé un autre maître d'oeuvre et commencé le gros oeuvre sur le terrain. Nous avons donc un contrat avec l'ingenieur, Paul, avec qui nous travaillons depuis le debut pour la partie parc où se situe le trou, et un autre contrat avec la menuiserie pour les tours de jeux.

Suite à 35 jours, le travail avec l'ingénieur devrait être terminé ce mercredi. Nous allons donc ensuite commencer la peinture avec Christian et Amelie (l autre !). En parallele, nous ferons la barriere tout autour en bois d'eucalyptus, mettrons le sable et la terre.

Maintenant c'est la menuiserie qui a pris du retard pour la construction des tours de jeux. Cela fait plus d'une semaine que le menuisier qui travaille dessus, ne vient pas à la menuiserie pour raison medical. Un volontaire de Los Gorriones, Edouard, qui est menuisier, nous a proposé de nous aider. Nous espérons donc pouvoir avancer rapidement de nouveau sur les tours.



Côté Bib'hilo bus:

Nous avons fini notre tournée en Bolivie. Nous sommes restés principalement dans les alentours de Cochabamba. Avec un minimum d'un spectacle par jour, nous avons été dans des petits villages, écoles et foyer. Les différentes activités réalisées: spectacles (jonglage, théâtre, musique), ateliers (peinture, jonglage, lecture, jeux de société, jeux sportifs, théâtre, mime, perles) et projections.

Si nous fesons une généralité, les boliviens sont beaucoup moins accueillants que les péruviens, au point de même parfois t'ignorer quand tu leur parles. Mais dans les lieux où nous avons réalisés les animations, nous avons été super bien accueillis. Des enfants très actifs et curieux, qui donnent envie de revenir! Nous avons quelques bonnes adresses pour ceux qui souhaitent faire du volontariat en Bolivie.

Toute cette aventure est passée très rapidement, on regrette tous de ne pas avoir plus de temps, mais il faut prendre la route du retour. On retourne sur Cochabamba où on fini les achats d'artisanat. Puis La Paz, où nous avons envoyé l'artisanat qui va traverser l'Atlantique par bateau. Sur le chemin du retour nous souhaitions offrir les livres à une école mais nous sommes confrontés au même problème qu'au départ, nous sommes vendredi, il n'y a pas école, s'enchaine le week-end, nous repartons donc avec les livres. Le lundi nous sommes à la frontière. Encore une journée de paprasse nous attend. Puis nous remontons directement direction Lima... arrivés vers Ica, le camion fait des siennes, on le fait réparer et nous tombons en panne à 85kms de Lima! Exactment à 10kms de différences de là où nous étions tombés en panne en octobre! Alors qu'il nous ait rien arrivés durant toute la Bolivie, à croire que ce lieu nous porte malheur! Nous avons gagné une autre nuit sur la Panamericaine! Le meme jeune homme qu'en octobre vient nous tracter en grue pour nous amener jusqu'au péage.

De retour à Lima, objectifs offrir les livres et vendre le camion. Kévin retourne sur Ayacucho. Nous offrons les livres et jeux à une association franco péruvienne, enfants du rio, qui travaillent avec des enfants des rues. Nous passons un après-midi avec les enfants pour faire une animation jonglage et livres/jeux. Après avoir vendu le camion, nous filons sur Ayacucho. C'est la fin de l'aventure du bib'hilo bus...



Nous voilà donc réunis tous les quatre sur Ayacucho. Benjamin et Jérémie sont partis deux semaines, ils reviendront à la fin du mois. Nous nous concentrons sur l'aire de jeux.

Le départ approche, Kévin, Juan et moi même, Amélie, seront sur Nantes la première semaine d'avril. Benjamin et Jérémie, la deuxième semaine et Marilyn, la troisième semaine.

Le retour s'anonce différent pour chacun. Des projets différents pour gagner sa vie, l'un souhaite pousuivre des études, d'autres souhaitent revenir rapidement en Amérique du Sud pour s'y installer, un autre pour créer un buisness. Chacun va prendre sa route. Mais nous restons actifs pour l'association jusqu'à juin minimum. Pour la suite, tout se décidra à notre prochaine assemblée générale. Mais l'objectif est bien de pouvoir poursuivre les projets Hilo de oro.



A très bientôt en France!!

 


Tous droits réservés © 2006 - 2019 - www.hilodeoro.com - Administration